Lauréats 2018


A l’occasion des Journées Européennes du patrimoine, dédiées cette année à l’Art du partage, le Fonds Cré’Atlantique dévoile les lauréats 2018 des Bourses Métiers d’Art.

Chaque année 2 bourses de 4000€ permettent de commander auprès d’un artisan une pièce d’exception révélant créativité, savoir-faire et innovation au bénéfice d’une association.

Carole Redero – Craft & Co

Craft & Co et Landroïd sont les lauréats de cette 2ème édition. Tous deux remportent une bourse destinée à créer des œuvres, à la croisée de l’art et l’artisanat, au profit des associations l’Alternative Urbaine (pour Craft & Co) et l’Irrégulière (pour Landroïd). Au-delà de leur valeur esthétique, ces pièces exceptionnelles auront vocation à aider ces associations à remplir leur mission de médiation culturelle lors de visites alternatives de Bordeaux.
Un parti pris original qui a su séduire le jury !

Craft & Co
Craft & co est un atelier de découpe et de gravure laser multi-supports spécialisé dans les matériaux naturels, écologiques et de récupération. L’artiste Carole Redero a choisi de créer un objet d’art au service de L’Alternative Urbaine : une association qui apporte un nouveau regard sur les quartiers populaires grâce à ses balades pédestres thématiques, animées par des personnes en insertion professionnelle.

LE PROJET : Une Lanterne « totem » en bois de peuplier. Elle servira de support de communication à l’association pour promouvoir et faire connaître les balades urbaines alternatives chez les commerçants partenaires. Cette lampe et objet d’art sera aussi proposée pour les comptoirs de boutiques.

 

Landroïd
De son vrai nom Landry Muñoz, cet artiste pluridisciplinaire s’exerce dans l’art du détournement. Son travail se caractérise par l’exploitation de supports très variés associant l’artisanat à la technologie. Il a conçu « Le Monolithe » pour répondre aux besoins spécifiques de L’Irrégulière : une association qui conçoit et organise des événements culturels visant à favoriser la mixité des domaines artistiques et à promouvoir des artistes émergents bordelais.

LE PROJET : « Le Monolithe » prend l’apparence d’un satellite monté sur trépied. Il permet d’amplifier la voix du médiateur culturel et de mettre à disposition des spectateurs différents visuels nécessaires à la compréhension des œuvres étudiées lors de visites commentées. Repliable, il est adapté à tout type de visite dans l’espace public, urbain, périurbain, à pied ou à vélo.

Ces objets uniques vous seront présentés au printemps à l’occasion des prochaines Journées Européennes des métiers d’art.

Ouverture du prochain appel à projets : avril 2019 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *